bac professionnel Maintenance des systèmes de productions connectés (MSPC)

Industrielle
Bac Pro

Cette formation se fait à l’issue d’une seconde « métiers du pilotage et de la maintenance d’installations automatisées » (MP-MIA), présente au lycée Bartholdi.

A l’issue de cette seconde, l’élève peut choisir entre quatre formations :

  • Bac pro Maintenance des systèmes de production connectés
  • Bac pro Pilote de ligne de production
  • Bac pro Procédés de la chimie, de l’eau et des papiers-cartons
  • Bac pro Technicien de scierie

Seule la première formation est présente au lycée Bartholdi. Les lycéens souhaitant l’une des trois autres formations devront changer de lycée.

Présentation du métier

Le titulaire du baccalauréat Maintenance des Systèmes de Production Connectés est un technicien qui travaillera dans le domaine de la maintenance industrielle, dont les activités principales consistent à :

  • réaliser la maintenance corrective et préventive des équipements.
  • participer à l’amélioration et à la modification des équipements.
  • participer à l’installation et à la mise en service de nouveaux équipements.

Le titulaire du bac pro MSPC doit être capable :

  • de réparer, de dépanner dans différents domaines.
  • d’analyser le fonctionnement d’un bien.
  • d’utiliser les technologies d’aide au diagnostic.
  • de réaliser les opérations de surveillance et/ou des opérations planifiées.

Le titulaire du baccalauréat Maintenance des Systèmes de Production Connectés est un professionnel polyvalent. Il est le garant du bon fonctionnement des systèmes tout au long de leur cycle de vie. Pour cela, il intervient sur tout type de technologies :

  • Mécanique
  • Électrique
  • Informatique industrielle
  • Pneumatique
  • Hydraulique

Son objectif principal est de limiter le taux de pannes, donc d’indisponibilité, des systèmes de production ou de service. La maintenance d’aujourd’hui est principalement :

  • Préventive : intervention par anticipation.
  • Corrective : réparation suite à une panne.
  • Améliorative : modernisation des systèmes.

Le technicien de Maintenance des Systèmes de Production Connectés doit prendre en compte les évolutions technologiques :

  • Intégration de la robotique.
  • Utilisation de la réalité augmentée pour les opérations de maintenance.
  • Télémaintenance (prise en main à distance des systèmes).
  • Rendre les systèmes communicants dans un réseau informatique.

Objectifs de la formation

Le titulaire du bac pro maintenance des systèmes de production connectés (MSPC) assure la maintenance corrective, préventive et améliorative d’installations à caractère industriel. Il participe aussi bien à l’amélioration et à la modification de matériels existants qu’à la mise en œuvre de nouveaux équipements. Il intervient sur tout ou partie d’un système pluritechnologique (et son environnement) dans une installation. Il doit impérativement respecter les règles de santé et de sécurité, les normes de qualité et celles de protection de l’environnement.

Ce technicien répare ou dépanne les biens après avoir analysé leur fonctionnement. Son activité varie selon l’entreprise qui l’emploie, la nature et la complexité des équipements dont il a la charge. Il utilise les technologies d’aide au diagnostic et d’intervention. Que ce soit en présentiel ou en distanciel grâce à la télémaintenance, il réalise les opérations de surveillance et/ou des opérations planifiées, signale les anomalies. Il communique avec le ou les utilisateurs des biens sur lesquels il travaille et avec les membres de son service.

Le diplômé peut être recruté par des entreprises appartenant à des secteurs économiques très variés. Rattaché au service maintenance, il peut intervenir seul ou en équipe. Il peut aussi encadrer tout ou partie d’une unité de maintenance.

Accès à la formation

Ce bac pro se prépare en trois ans après la classe de 3e. Les élèves entrent en classe de 2de professionnelle Métiers du pilotage et de la maintenance d’installations automatiséese n vue de préparer cette spécialité du bac pro.

L’accès est différent pour les élèves en apprentissage qui entrent directement dans cette spécialité de bac pro sans passer par une 2de pro « famille de métiers ».

Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions

Poursuites d’études

Le bac pro a pour premier objectif l’insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l’examen, une poursuite d’études est envisageable en BTS. Il existe également plusieurs possibilités de spécialisation, notamment d’ascensoriste, en FCIL (formation complémentaire d’initiative locale) ou en MC (mention complémentaire) :

  • Technicien de travaux sur ascenseurs
  • MC Agent de contrôle non destructif
  • MC Maintenance des installations oléohydrauliques et pneumatiques
  • MC Technicien(ne) ascensoriste (service et modernisation)
  • MC Technicien(ne) en réseaux électriques
  • MC Technicien(ne) en soudage
  • MC Technicien(ne) en tuyauterie
  • BTS Assistance technique d’ingénieur
  • BTS Conception et réalisation de systèmes automatiques
  • BTS Maintenance des matériels de construction et de manutention
  • BTS maintenance des systèmes option A systèmes de production
  • BTS maintenance des systèmes option C systèmes éoliens